Orientation de l'Equipe Spirituelle 2018-2019

ORIENTATION SPIRITUELLE

Chères Commissaires, Cheftaines et Assistantes,

Alors que nous prenons ensemble le temps de lire et de méditer la dernière exhortation de Sa Sainteté le Pape François « soyez dans la joie et l’allégresse » qui est un appel à la sainteté, nous avons voulu choisir, pour les Guides du Liban, la joie, « la joie de l’appel », comme thème de l’année 2018-2019, pour faire de nouveau un bout de chemin ensemble. Car parcourir ensemble un chemin est une vraie joie.

« Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux » (Mt. 5,12). C’est l’appel de Notre Seigneur Jésus Christ à ses disciples qui sont ou qui seront persécutés et humiliés à cause de son nom. Il les console et les encourage en leur répétant :

« Vous serez affligés, mais votre affliction tournera en joie …je vous verrai à nouveau, votre coeur alors se réjouira, et cette joie nul ne vous la ravira. Demandez et vous recevrez, si bien que votre joie sera parfaite » (Jn. 16, 20-24).

Notre joie est donc enracinée dans le Christ qui désire que notre joie soit parfaite. Et dans la joie nous avons à refléter Jésus-Christ dans le monde d’aujourd’hui.

Nous avons à cultiver cette joie chrétienne, à l’approfondir dans la Parole de Dieu et dans la relation avec la personne du Christ qui est toujours avec nous et qui continue à nous encourager par ses paroles afin que nous ayons sa « joie en plénitude » (Jn. 17,13) et que « notre joie soit parfaite » ; alors nous pourrons la rayonner autour de nous et, comme les disciples, nous resterons « remplis de joie et d’Esprit Saint » (Actes 13,52), et nous répondrons à l’appel.

Nous avons à partager cette joie avec les autres… et en prêchant l’évangile dans la joie, nous ferons comme les premiers chrétiens qui vivaient la totale solidarité entre eux. « Ils rompaient le pain à domicile et prenaient leur nourriture dans l’allégresse et la simplicité. Ils mettaient tout en commun » (Actes 2,46).

Nous portons cette joie de l’appel du Christ à nous tous, Guides et Scouts du Liban, et à chacun de nous, pour témoigner de la formation que nous avons eue dans l’école scoute et des valeurs chrétiennes et humaines à être fidèle à servir Dieu, l’Eglise et la Patrie. Nous avons à relever le défi de l’engagement ensemble pour une société plus juste. Le guidisme et le scoutisme sont instrument de paix, de cohésion sociale, d’épanouissement et de joie.

L’appel du Christ est d’abord l’appel à la sainteté. Un appel adressé par Dieu à chacun de nous : « Le Seigneur a élu chacun d’entre nous pour que nous soyons saints et immaculés en sa présence dans l’amour », nous dit Saint Paul (Ep. 1,4).

Sa Sainteté le Pape François nous rappelle que chacun de nous peut être saint. Chacun a à discerner l’appel à sa propre sainteté, dans sa situation propre, chacun à sa manière, tous y étant appelés. Il nous indique de grandes références comme chemin de sainteté à la suite du Christ :

- Les béatitudes (Mt. 5, 3-12). « Il suffit que tu en vives une (de ces béatitudes), c’est une porte pour entrer dans la sainteté ».

- Le service de Dieu et du frère (Mt. 25, 35-36, le Jugement dernier) : « J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger et vous m’avez recueilli ; nu et vous m’avez vêtu ; malade et vous m’avez visité ; en prison et vous êtes venus à moi ».

- Les oeuvres de miséricorde : « Va et, toi aussi, fais de même » (Luc 10, 37), le bon samaritain.

- Le combat pour la justice et pour la vie et la dignité humaine. « Car le règne de Dieu est justice, paix et joie dans l’Esprit Saint » (Rm. 14,17).

« La sainteté n’est rien d’autre que la charité vécue », nous dit le Pape Benoit XVI) ; et c’est cette charité qui est le grand critère sur la base duquel nous serons jugés.

La sainteté est faite d’une ouverture habituelle à la transcendance divine, qui s’exprime dans la prière constante et l’adoration. La prière constante est source de joie, car l’espérance la porte et Dieu de l’espérance l’exauce, comblant le croyant de joie : « Soyez joyeux dans l’espérance, persévérants dans la prière ; soyez solidaires des saints dans le besoin, exercez l’hospitalité » (Rm. 12,12).

« Que le Dieu de l’espérance vous comble de joie et de paix dans la foi, afin que vous débordiez d’espérance par la puissance de l’Esprit Saint » (Rm.15,13).

« La joie est le fruit de l’Esprit » (Gal. 5,22). Nous avons à la vivre dans notre vie quotidienne et en famille, en communauté, en paroisse, et nous Guides dans nos groupes et nos équipes.

Nous avons à transmettre cette joie et à la répandre autour de nous, dans notre entourage et dans notre société qui a tant besoin de joie pour retrouver l’espérance de la vie et du lendemain. Nous avons à agir ensemble pour effectuer le changement que nous souhaitons et que tant de nos concitoyens souhaitent.

Nous sommes appelés à une conversion écologique en nous mettant en première ligne pour la défense des droits de l’homme et la conservation de la nature. Environnement et scoutisme – guidisme sont alliés depuis longtemps ; c’est l’un des points forts de notre formation.

Lorsque nous contemplons Dieu créateur, nous nous réjouissons d’une grande joie. Car peut-on contempler les créatures sans proclamer avec le psalmiste : « Que mon poème lui soit agréable, et que le Seigneur fasse ma joie » (Ps. 104, 34).

Voici donc une feuille de route pour l’année 2018-2019 que nous avons à cheminer ensemble dans la joie et l’espérance.

Mgr Mounir Khairallah

Evêque Protecteur